Le Master 272 en 5 points

 
  • Un cycle de 2 ans en apprentissage pour une intégration plus rapide sur le marché du travail,
  • 3 orientations possibles en M2 : finance d'entreprise, finance de marché et finance quantitative,
  • Une offre de cours riche et diversifiée pour adapter les enseignements à votre projet professionnel,
  • Une pédagogie centrée sur la réalisation de projets professionnels pour appliquer directement les connaissances académiques,
  • Une utilisation intensive des outils informatiques professionnels pour être en phase avec la révolution numérique.

Le mot des directeurs

Créé en 2005, le master 272 Ingénierie Economique et Financière est l’un des parcours de M2 de la mention Economie et Ingénierie Financière. Il s’agit un programme de deux années en apprentissage qui propose une solide formation technique aux étudiants passionnés par les métiers de la finance de marché, de la gestion des risques et de la finance d’entreprise.

L’ingénierie économique et financière mobilise les concepts et les méthodes quantitatives de l’économie pour faciliter la prise des décisions financières dans les entreprises, les banques, les compagnies d’assurance et les sociétés d’investissement. Le cœur de la formation réside dans l’utilisation combinée des outils informatiques professionnels (Bloomberg, Reuters, VBA, SQL, C #, C++, Matlab, SAS), et des méthodes de la finance. Ce choix pédagogique se concrétise par la réalisation d’un grand nombre de projets professionnels inspirés des problématiques rencontrées par les institutions financières et les entreprises. Cette double compétence, très bien identifiée par nos partenaires institutionnels, assure une insertion efficace des apprentis du master 272 dans leurs équipes les plus techniques.

Les étudiants se destinent à des métiers très variés en fonction de l’expérience acquise en apprentissage et des enseignements qu’ils ont choisis. Les postes obtenus depuis 2005 par les diplômés couvrent tous les métiers de la finance de marché et de la finance d’entreprise.

Philippe Bernard & Frédéric Peltrault